• Atelier chez les croqueurs de mots

     

    Les jeudis poétiques 

    ce jour :

    Apprentissage de la lecture 

     

     Narration

    ***

    Mon CP est loin

    Mais les souvenirs restent 

    Acquérir la lecture 

    Tant de fois dans mes oreilles j'ai entendu

    "Tu verras quand tu sauras lire !"

    Et oui 

    La méthode épellation 

    Chaque lettre nommée 

    Je n'ai jamais été saoulée par l'apprentissage de la lecture 

    Autrement dit 

    Une méthodologie qu' avait fait ses preuves

    En trois mois

    Je lisais tout ce qui me passait devant les yeux 

    De la boite de banania à la borne kilométrique 

    J'étais si heureuse 

    Doublement heureuse 

    Je savais qu'il me fallait évoluer  vite 

    Mes parents avait besoin que je sache lire et écrire 

    Très tôt j'étais leur scribe pour la paperasse 

    Vers les dix ans j'étais opérationnelle auprès des administrations 

    Je pouvais lire à mes parents tout leur  courrier administratif 

     Et j'avais une avance 

    J'étais bi-lingue et fière de l'être 

     Plus tard 

    Apprentissage de l'anglais 

    Vite ma première phrase aisément prononcée 

    @ la récré les garçons ne m'embêtaient pas 

    Si non j'avais mon chapelet :

    you're a big pig

    Et ...

    eres un gran cerdo

    Je n'aurais pas aimé la méthode basée sur l'approche globale

    La reconnaissance visuelle

    c'est pas mon truc 

    Enfin 

    Depuis je me suis mise au parfum

    Tout simplement 

    J'essais de suivre ...

    Les caprices de la langue française

    Même si certains  curieux mots

    S'invitent dans le dico  et parfois je n'aime pas trop !

     

    ***

    Dans ma campagne, je puise mon énergie!

     

    Atelier chez les croqueurs de mots

    Atelier chez les croqueurs de mots

     

    Quand les années passent 

     Tristement abandonnée cette maison que j'ai bien connue 

    Atelier chez les croqueurs de mots

    Atelier chez les croqueurs de mots

    Atelier chez les croqueurs de mots

    Atelier chez les croqueurs de mots

    Atelier chez les croqueurs de mots

    Atelier chez les croqueurs de mots

     ***

    Atelier chez les croqueurs de mots


  • Commentaires

    1
    Jeudi 28 Novembre à 00:30

    Bonsoir Rose, eh oui côté lecture, fallait aider les parents, d'origine espagnole, tu fut très tôt leur bras droit pour le français en France et sa paperasse...cool brave gamine ! La campagne et ses abandons pour la ville... sarcastic merci pour le tout, bon jeudi... JB

    2
    Jeudi 28 Novembre à 00:38

    Bonjour Rose

    vraiment fort belles tes photos

     

    Passe une très bonne journée

     

    Avec amitiés

     

    René

     

    3
    Jeudi 28 Novembre à 01:22

    siempre hay mucho que ver aqui y siempre bien 

    mucchos besos

    tilk

    4
    Jeudi 28 Novembre à 04:56
    colettedc

    Excellente participation aux Croqueurs de Mots avec ce bout de vie que tu nous livres si bien ici ! Super ! Bravo à toi !!! De magnifiques photos de ta campagne, Rose. Toujours si trite, oui, de voir un endroit connu à l'abandon, hélas !!! Bon jeudi ! Bisous♥

    5
    Jeudi 28 Novembre à 05:11

    Comme toi, j'aime lire et la langue française, comme toi des choses me dérangent avec ces nouveaux mots !!

    mais pas grave je fais avec, moi je me suis mise au Latin (oui à cause des fleurs et les mots sont souvent en latin pour les racines des mots pas les fleurs lol !! mais j'aime apprendre alors cela ne me dérange pas de trop c'est même très intéressant

    la nature et moi une grande histoire d'amour, et c'est mon refuge quand je ne vais pas bien...

    6
    Jeudi 28 Novembre à 05:25
    Séverine

    J'enseigne la syllabique depuis pas mal d'années, après avoir testé la globale qui ne m'a pas convenu non plus. Mon livre est parti hier et s'envole vers chez toi. Surveille ta boite aux lettres !

    7
    Jeudi 28 Novembre à 05:38

    ....encore trop de personnes ne peuvent pas lire...ce savoir donne une grande liberté et un bon plaisir...

    beau cadrage de ta campagne...!

     

    bonne journée Rose

     

    bise

    8
    Mitou
    Jeudi 28 Novembre à 05:44

    Beaucoup d'enfants aujourd'hui encore aident leurs parents dans la traduction et la lecture des documents ,la facilité d'apprendre dans son jeune âge  les pédagogues l'ont bien compris peut être un peu trop puisque les petits sont souvent surbookés ! Ta campagne est bien jolie

    Gros bisous et bonne journée

    Mitou

    9
    Jeudi 28 Novembre à 06:01
    CathyRose

    Et c'est vrai que savoir lire c'est magique, ça nous ouvre de nouveaux horizons !
    Et ça aide aussi bien sûr !
    Après méthode globale ou pas ... je n'en sais rien ! Mes enfants ont tous les deux appris à lire avec la même méthode, semi globale, Antoine savait lire en décembre, Seb en juin avec du mal ...
    Elle est jolie ta campagne en automne, mais triste cette maison qui se délabre.
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    10
    Jeudi 28 Novembre à 06:08

    Bonjour Rose de jolies photos, hélas de nos jours il y a encore beaucoup de personnes qui ne savent ni lire ni écrire le copain de ma sœur par exemple, ne sait ni lire ni écrire non plus ma sœur lorsqu'elle le vois doit lui lire ses messages sur son GSM, le menu du réveillon ma sœur lui liras! bonne journée ici c'est du grand vent et de la pluie, beaucoup de pluie, bisous

    11
    Jeudi 28 Novembre à 06:16

    C'est le B.A Ba la lecture !  on peut ainsi croquer les mots !! 

    Quels beaux souvenirs de ton enfance !! j'imagine ton émotion !

    Bonne journée Rose gros bisous 

    12
    Jeudi 28 Novembre à 06:25

    Bonjour ma douce Rose

    De beaux souvenirs d'enfance, merci pour tes jolis mots.

    De très belles photos de ta ravissante campagne, de belles bêtes, une nature très verdoyante, triste pour cette maison abandonnée, que du bonheur à visiter ton bel univers.

    Belle journée à toi.

    ***

    Ici chaleur et soleil de plomb sont au RV, çà va chauffer houps !!!!!

    La vie c'est comme le ciel : il y a parfois des nuages, mais au-dessus des nuages, le soleil brille toujours.

    ***

    Une envolée de gros bisous d'amitié de l'île intense.

    13
    Jeudi 28 Novembre à 06:32

    Merci pour cet article!

    Un régal les photo de ta campagne!

    Bon jeudi!

    14
    Jeudi 28 Novembre à 06:58

    Je sens poindre une certaine nostalgie dans tes écrits.  Du CP je ne me souviens plus trop sinon la difficulté de ne pas laisser de taches sur ma feuille en écrivant avec ma plume sergent major. Une pratique qui a été remplacée par le stylo plume au CE2. 

    Quelles belles vaches, toutes noires. Et superbe campagne. 

    Bonne journée Rose

    15
    Jeudi 28 Novembre à 07:04

    ...comme toi, j'ai aimé apprendre à lire, je dévorais, je n'en avais jamais assez...

    Tu m'as fait prendre l'air ce matin, ça fait du bien, moi qui suis loin de la campagne..

    Bises du jour

    Mireille du sablon

    16
    Jeudi 28 Novembre à 07:09

    Savoir  lire   est  un  bonheur,  et  je  me  souviens   avoir  lu  toute  la bibliothèque  rose  puis  la  verte,  et   j' ai   encore   en   tête   certains  titres   de  livres   qui  montraient   déjà  mon  goût  pour  les  animaux,  Bari  chien loup,  Joey sous  les eucalyptus,  Brouscaille  le brochet,Grog  le  castor  etc !!!

    Le  problème  est   que  tous ces  ministres   de  l'éducation  veulent  laisser  une trace,  n' hésitant  pas    à  modifier   ce qui  pourtant   avait   fait  ses  preuves.

    Merci   pour toutes tes  photos sur  la campagne,  elles   sont  magnifiques.

     Passe une bonne journée

     Bisous

    17
    Jeudi 28 Novembre à 07:18

    Coucou Rose,

    Tu évoques de très beau souvenirs de l'apprentissage de la lecture, bravo. Tes photos sont superbes.

    Bises et bon jeudi

    18
    Jeudi 28 Novembre à 07:19

    Encore un article agréable a consulter.Les photos sont superbes.

    Bonne journée Rose.

    Christian

    19
    Jeudi 28 Novembre à 07:23

    Merci pour ce beau texte... moi aussi, j'ai vite appris à lire... et à lire vite (ce que n'avait pas aimé une de mes institutrices car elle pensait que je mentais en disant que j'avais déjà fini... je l'avais même lu deux fois... et elle m'a tiré mes nattes en me traitant de menteuse).... Tu as aidé tes parents... mon gendre portugais a fait de même avec ses parents....

    Quant à ta campagne, elle est magnifique... merci pour toutes ces belles photos...

    Très bonne journée et gros bisous

    20
    Jeudi 28 Novembre à 07:45
    PPRene

    bonjour chere Rose, bien ton texte sur la lecture, j'ai appris à la vieille epoque, par syllabes et tres rapidement comme toi ! mais je n'ai pas eu à aider mes parents, ils se debrouillaient tres bien tout seuls...superbes tes photos  de nature ! la vraie campagne ! dommage pour la vieille maison, mais il y  en a hélas, beaucoup ! super les vaches et ta dernière creation, bonne fin de semaine et grosses bises  

    21
    Jeudi 28 Novembre à 08:02

    Bonjour Rose,

    Eh oui , Chaque instituteur avait sa méthode pour apprendre et pour moi elle était complété par ma petite maman car plus le papa . Alors il a fallu souvent travailler seul dans ma jeunesse.

    Merci pour ce beau texte et Bravo.

    bonne fin de journée

    Amitiés

    22
    Jeudi 28 Novembre à 08:05

    C'est bien vrai qu'avec la méthode syllabique on apprenait très vite à déchiffrer un texte et on en était tellement fier ! Comme tu l'as dit elle a fait ses preuves... Je n'ai jamais eu à aider mes parents heureusement car je n'aurais pas aimé lire des textes administratifs mais je comprends que tu aies eu à le faire j'avais une amie d'origine espagnole et c'est souvent qu'elle devait les aider. Merci pour tes jolies photos de campagne, comme toi je suis triste quand je vois une maison tomber en ruine et encore davantage quand on a connu les gens qui vivaient dedans. Bisous et une douce journée

    23
    Jeudi 28 Novembre à 08:52

    Bonjour Rose

    On voit que tu aimes l'orthographe car tu ne fais pas de faute, moi je n'étais (et je ne suis toujours) pas bonne en orthographe je suis dyslexique ce qui n'arrange rien.

    Tu avais des parents qui te poussaient et c'est bien car tu as bien réussi, moi j'étais en pension et je me demande si on s'occupé bien de nous à cette époque…

    Et oui quand une maison est à l'abandon évidement qu'elle s'abime et c'est bien dommage car au prix ou ça coûte !

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

    24
    Jeudi 28 Novembre à 08:53

    En section maternelle je m'ennuyais devant les cubes dans la classe qui accueillait les élèves jusqu'au CE2. J'ai donc écouté les cours de syllabique destinés au CP  et un jour je me suis penchée sur le journal de mon père pour déchiffrer à voix haute le mot : " politique" , un mot qui de nos jours me hérisse. Je suis contre la méthode globale qui a engendré des championnats de fautes d'orthographe. Tu avais une grande responsabilité qui a sûrement aidé pour forger ce lien privilégié que tu avais avec tes parents :) J'ai mal de voir notre langue belle ( Duteil ) saccagée par des prétentieux ignares qui veulent laisser une trace dans la postérité : ce sera à mon avis une souillure ! La nature ne nous trahit pas et continue à offrir de beaux décors paisibles. Merci pour ces belles photos ! Douloureux de voir l'emprise du temps abîmer des lieux connus et familiers. Passe une belle journée Rose  Bisous

    25
    Jeudi 28 Novembre à 08:53

    Avec cette méthode d'apprentissage on devenait très vite autonome dans la lecture et l'on pouvait lire et lire et relire encore, que de livres j'ai pu lire grâce à cette méthode d'apprentissage, combien tout cela m'a permis de rêver, de construire mon imaginaire, de m'ouvrir aux autres.

    C'est triste de constater que la vie a quitté une maison et de la voir se détériorer au fil des ans, on aimerait voir la vie renaître.

    Amicalement

    Claude

    26
    Jeudi 28 Novembre à 08:56

    J'ai toujours prôné cette méthode, l'autre méthode ayant été catastrophique pour mon fils, d'ailleurs ma petite fille quand elle venait en vacances me disait Mamie on prend ton livre "la méthode Boscher" Merci pour la balade. Bisous

    27
    Dhelicat
    Jeudi 28 Novembre à 09:44
    Cest important l'apprentissage de la lecture et donner envie de lire...jolie balade ds ta campagne jaime tes photos aux belles couleurs bonne journée Rose gros bisous
    28
    Jeudi 28 Novembre à 09:48

    Bonjour Rose 

    Comme toi j'ai appris comme ça à lire , et je me rappelle que c'était toujours avec grand plaisir , et j'ai gardé ce plaisir intact à la lecture que je pense avoir transmis à mes enfants , pour les petits enfants il y a des ratés mais la majorité lis mais les tablettes gachent un peu les choses 

    J'aime beaucoup découvrir ton lieu de vie si dépaysant pour moi "la marine" 

    Bises et bonne journée

    29
    Jeudi 28 Novembre à 10:22

    De très belles photos ,bel article ,bon jeudi bisous

    30
    Jeudi 28 Novembre à 10:23

    Bonjour Rose. Tu avais du mérite à 10 ans d'aider tes parents pour l'administratif ! Belle participation pour ce défi ! Tes photos aussi sont très jolies. Bonne journée et bisous

    31
    Jeudi 28 Novembre à 11:04

    paradoxe tu dis "Je n'ai jamais été saoulée par l'apprentissage de la lecture " et pourtant elle nous donne de l'ivresse!!!

    32
    Jeudi 28 Novembre à 11:06

    Bonjour Rose

    C'est une méthode que j'ai eu en CP , mais , je savais déjà lire en maternelle , j'ai appris très vite , je voulais absolument savoir lire ,

    Excellent ton billet , j'ai apprécié la lecture , merci!

    Je te souhaite une très agréable journée 

    Gros bisous

    33
    Jeudi 28 Novembre à 11:06

    Bonjour Rose

    Balle lecture d'un passé qui laisse des traces des années après. Bon après-midi. Daniel

    34
    Victoria
    Jeudi 28 Novembre à 11:27

    Eh bien Rose, tu traitais tes petits camarades de "grand cochon" happy Voilà l'avantage d'être bilingue, tu peux te "lâcher" sans que certains ne comprennent. Ce fut un double challenge pour toi d'apprendre à lire puisque cela t'a permis également d'aider tes parents dans leurs démarches. Personnellement, je n'ai pas fait le CP car la classe étant dédoublée, la grande section de maternelle suivait le même programme. Aussi à la fermeture de cette petite école, j'ai atterri directement en CE1 dans la nouvelle où je venais d'être inscrite. Un beau texte émouvant et rempli de nostalgie. Bravo pour ce défi parfaitement réussi. Bises et bonne journée

    35
    Jeudi 28 Novembre à 11:41

    Une joie en effet d'apprendre à lire et avec pour toi  la satisfaction en plus d'aider tes parents  dans leurs démarches 

    J'aime beaucoup aussi la promenade photographique dans ta campagne même si cette maison abandonnée vient la teinter  de nostalgie 

    Bonne journée 

    Bises 

    36
    Jeudi 28 Novembre à 12:04

    Bonne journée à toi aussi, Rose, bravo et merci beaucoup pour ton poème sincère, émouvant et bien évocateur de ton apprentissage. Et merci pour la nouvelle balade photographique champêtre. Gros bisous.

    37
    Jeudi 28 Novembre à 12:07

    Comme toi j'ai adoré apprendre à lire, je regardais avec envie mes grands frères et soeurs lire, et j'avais hâte d'en faire autant, comme toi j'ai eu la méthode B-A BA, c'était beaucoup plus sérieux, ils y sont d'ailleurs revenus de la méthode globale, mes petits enfants ont la même que nous.

    J'adore me balader en photo dans ton Auvergne où j'ai passé de merveilleuse vacances.

    Bises et belle journée

    38
    Jeudi 28 Novembre à 12:09

    Et bien moi je préfère la méthode globale,... à condition de bien la faire... 

    JP

    39
    Jeudi 28 Novembre à 12:41

    Elle est belle et envoûtante ta campagne, il y a des lieux qui nous marquent, qui sont en nous comme des êtres aimés.

    J'ai beaucoup aimé lire cette partie de ta vie, ton enfance, la lecture, l'aide apportée à tes parents, c'est très émouvant et l'on ne peut oublier que la lecture est une initiation dans la vie.

    Merci pour ce très beau texte...

    Moi j'ai appris à lire avec ma maman.

    J'avais deux ans et je passais mon temps à dire "lire, lire maman"...

    Je piquais des crises quand on passait devant des librairies, je voulais tout le temps qu'on me mettre un livre dans les mains et j'essayais, si petite, de le lire...

    Ma maman a vu le pédiatre qui lui a répondu "apprenez-lui à lire madame..."

    A deux ans et demi, je savais lire, écrire, compter...

    Mon premier livre a été l'histoire de Blanche-Neige et des sept nains, je l'ai lu toute seule et j'étais trop heureuse...

    Je n'ai jamais fait la maternelle, on m'a fait entrer directement en CP puis, une semaine plus tard, en CM1, à cinq ans!

    Ensuite, on m'a mise en CM2, j'étais un bout de chou avec sa poupée et j'étais perdue parmi des pré-adolescents?

    L'éducation nationale a suggéré à mes parents de m'envoyer dans une école pour "surdoués" à Nice mais ma maman a tenu à ce que j'apprenne avec les autres enfants, je la comprends mais ma scolarité a été un enfer...

    Je suis entrée à 8 ans au collège après être restée à la maison plus d'un an et demi car les autres enfants ne supportaient pas que je sois là, avec une moyenne générale qui oscillait entre 19,5 et 20 sur 20...

    Bref, pour résumer j'ai passé mon bac à 14 ans (j'ai failli le passer à 13 ans mais j'étais trop malade...) et je suis rentrée, mineure, à la fac où là enfin, j'ai revécu...

    A ma fac, on m'a enfin laissée tranquille malgré mon jeune âge et j'ai pu apprendre sans l'angoisse au ventre...

    A l'école, au collège, au lycée, on m'a harcelée, agressée, scarifiée au cutter (sympas les gamins entre eux!)...

    La lecture a toujours été en moi comme un cadeau merveilleux, je remercie de tout coeur ma maman Liliane Brochet de m'avoir appris à lire et je comprends qu'elle n'ait pas voulu me mettre dans une école à part. Mais ma scolarité m'a tellement fait souffrir...

    Je comprends les enfants qui se suicident parce qu'ils sont harcelés par les autres. Je me dis que j'ai réussi à rester en vie malgré toute cette rage qui se déversait sur moi. J'ai même cru à moment donné que cela venait de moi mais non... J'avais juste mes capacités et on m'en voulait pour ça...

    J'ai gardé de toute mon enfance et adolescence la phrase suivante, qu'on m'a répétée en boucle:

    "Ta place n'est pas ici, dégage!"

    Je ne demande pas qu'on me plaigne, c'est juste un témoignage inhérent au thème qui rythme ton billet du jour.

    La lecture m'a donné de la force, je me plongeais dans les livres et plus les autres gamins me détestaient, plus je prenais soin de moi, je me disais "je m'aime, j'ai le droit d'être ici, il y a de la place pour moi..." Mais ce n'est pas simple comme tu peux t'en douter, je n'étais qu'une gamine face à une horde...

    Je pense donc à tous ces gamins qui sont détruits, laminés, rejetés à mort alors qu'ils ont juste un lien spécial avec les études et qu'ils sont plus jeunes que les autres quand ils apprennent à lire, écrire, compter...

    Je ne pouvais évoquer mon apprentissage de la lecture sans parler du reste, c'est indissociable...

    Merci à toi par avance de lire mon commentaire, merci d'avoir écrit ce que tu as écrit, bisous Rose et amitiés...

    Cendrine

     

    40
    Marie-France
    Jeudi 28 Novembre à 13:35
    Bonjour Rose Moi aussi j'ai toujours aimé la lecture. J'avais de bonnes notes. A partir de 10 ans je me suis mise à lire un livre tous les soirs du club des cinq. Je te remercie pour ces photos et je te souhaite une bonne soirée.
    41
    Jeudi 28 Novembre à 14:38
    Renée

    Ta participation est super attendrissante, elle te révèle enfant. Tu étais douée alors pour aider si jeune tes parents bravo.

    Dans ta campagne il y a vraiment de quoi se ressourcer...Merci pour cette jolie balade. Bisous

    42
    Jeudi 28 Novembre à 15:46
    LylouAnne

    Ton texte est très touchant et me rappelle de doux souvenirs avec mes parents. Les concernant ce n'était pas la lecture mais au sein de leur entreprise, à 6 ans je répondais au téléphone et parlais aux clients !
    De ton côté, tu a été si précieuse pour eux, la lecture c'est vrai est tellement importante dès l'enfance.
    Très belles photos de ta campagne, merci du partage.
    Belle fin de journée, bisous.
    Lylou

    43
    Jeudi 28 Novembre à 15:52

    Petite, je n'aimais pas lire. C'est venu plus tard... Jolie balade, ce jour ! Bisous

    44
    Jeudi 28 Novembre à 16:14

    La langue française est belle mais très difficile.

    Aujourd'hui, on invente des mots on ajoute de l'anglais ... ça fait bien !

    Au Québec 6 millions de francophones au milieu de 250 millions d'anglophones. On se bat pour garder ce français et c'est bien. On respecte la langue. Tu vois c'est pour cela que je dis toujours "la fin de semaine" et non le week-end. Le stationnement et non le parking, la buanderie et non le pressing etc etc .... C'est certainement "vieillot" pour certaines personnes.

    Tes photos sont bucoliques. C'est très joli. Bonne fin de journée Rose

    45
    Jeudi 28 Novembre à 17:18

    Peut importe la méthode j'ai appris a enseigner la lecture par la méthode globale ....moi je ne sais plus comment je l'ai apprise . Ado je lisais 5 livres par semaine ....là je m'endors trop vite ...

    bises

    46
    Jeudi 28 Novembre à 17:33

    J'adhère totalement à ton texte : ,oui étions fière de savoir lire, et moi aussi la méthode globale ne m'emballe pas, elle n'est pas faite pour tous les enfants....

    bisous

    47
    Jeudi 28 Novembre à 18:18

    Beau texte et jolies photos : un réel plaisir pour mes yeux.

    Je te dis merci pour cet instant de joie!

    Passe une bonne soirée. Cordiales amitiés & à + yes

     

    48
    Jeudi 28 Novembre à 19:44

    Croque les mots et les images, les photos sont superbes, j'aime tes effets.

    49
    Jeudi 28 Novembre à 20:11

    Pierre était comme toi : ses parents parlaient mal le français et lui par contre s'est battu mais il lui reste une faiblesse de ce côté là, il n'a jamais été bon en orthographe, jusqu'à 10 ans, m'a t'il dit, il appelait les tiroirs tiravoirs comme ses parents !  Comme toi, j'ai de la peine lorsque je vois des maisons que j'ai connues habitées, se détériorer très vite lorsque les habitants sont partis. Bises. FRANCOISE

    50
    Jeudi 28 Novembre à 20:29
    Denise

    Bonsoir Rose, comme j'ai aimé ton texte avec tes beaux souvenirs.

    Merci pour tes magnifiques photos de campagne, c'est reposant.

    Douce soirée et mes bisous ♥

    51
    Jeudi 28 Novembre à 21:02

    Bonsoir ma chère Rose,

    Bien écrit, une petite partie de ta jeunesse...

    De belles photos, quel calme !!!

    Nous sommes comme toi, le calme, les paysages tranquilles, beaux

    A Lacanau océan, nous allons au restaurant une fois en juillet, une fois en août, le soir sur la terrasse pour regarder les couchers de soleil.

    Jamais de balade ni de baignade avec tout ce monde que nous fuyons.

    Nous allons nous baigner avec notre bateau vers les îles sur le lac...Nous sommes tranquilles et heureux.

    On ne peut y acceder qu'en bateau.

    Voilà, alors comme toi, nous aimons notre tranquillité.

    Bisous ma chère tite Rose

    Aimée

    52
    Jeudi 28 Novembre à 23:59

    Bonjour Rose

    Termine bien la semaine

    Avec amitiés

    René

    53
    Samedi 30 Novembre à 09:36

    Après   ces  journées   de pluie,  enfin    le gel ce matin,  qui  devrait   nous  offrir  une  fin   de semaine  ensoleillée !

     Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :